Leçons tirées des conditions de Lâ ilâha illa Allah



Sheykh Sâlih Al Fawzân (qu'Allah le préserve) dit dans son explication du livre : Tafsir Kalimat At-Tawhid de Sheykh Mohammed Ibn Abd Al Wahâb (qu'Allah lui fasse miséricorde):

« Le sens visé par Lâ ilâha illa Allah est de prononcer cette parole avec la langue, en croyant en celle-ci, en appliquant ce qu'elle implique, en s'alliant aux gens qui y croient et en désavouant les gens qui la contredisent. Et c'est cela, le fait d'aimer pour Allah et le fait de détester pour Allah. Tout ceci rentre dans les devoirs envers « La illâha illa Allah.

C'est pour cela que certains ont dit: « Lâ ilâha illa Allah » possède sept conditions que les 'Ulamas ont résumés en disant:

« Connaissance, Certitude et Sincérité et ta Véracité

avec Amour, Obéissance/Soumission et l'Acceptation de celle-ci »

Le Sheykh Sa'ad Ibn 'Atîq ( qu'Allah lui fasse miséricorde ) a rajouté une huitième condition en disant:

« et rajoute à cela, une huitième qui est ton Désaveu de tout

de ce qui est adoré parmi les choses en dehors du Divin [Allah] »

Les pilliers de Lâ ilâha illa Allah sont la négation et l'affirmation. Et la négation ne suffit pas à elle seule comme l'affirmation ne suffit pas elle seule mais plutôt, il est obligatoire qu'il y ait les deux. »

(Fin de citation du Sheykh)
______________

Sheykh Zayd Al Madkhalee ( qu'Allah le préserve ) dit dans son explication du livre Kashf As-Shubuhât:

« Ces pilliers sont: la négation et l'affirmation

La négation est que le serviteur dit: «  lâ ilâha »

et l'affirmation est dans la parole: « illa Allah »

Ainsi, « lâ ilâha » implique le fait de nier toute adoration envers tout ce qui peut être adoré en dehors d'Allah et « illa Allah » implique l'affirmation de l'adoration uniquement vouée à Allah Seul.
Et les 'Ulamas qu'Allah leur accorde Sa Miséricorde ont rapporté qu'elle possède des conditions tirées des textes du Coran et de la Sounnah:

1/ La connaissance: et le sens voulu est la connaissance de son sens puisque la mise en pratique ne sera complète qu'avec une ( parfaite ) connaissance. Ainsi la connaissance précède la mise en pratique comme Allah dit:

« Saches donc qu'en vérité, il n'y a point de divité à part Allah et implores le pardon pour ton péché... ».


2/La certitude: c'est le fait que celui qui la prononce soit certain de ce qu'elle implique comme négation (de l'adoration de tout ce qui est adoré en dehors d'Allah) et affirmation (dans le fait de vouer uniquement l'adoration à Allah Seul).


3/L'acceptation: c'est le fait d'accepter ce qu' implique son honorable sens, c'est à dire accepter cela sans rejet, protestation et récalcitrance vis à vis de ce qu'implique cette parole comme l'ont fait les mécréants de Qoureych et ceux qui les ont suivi dans leurs égarements en tous lieux et époques.


4/L'obéissance/La soumission: c'est le fait que celui qui l'a prononce soit obéissant et soumis dans ce qu'implique la négation et l'affirmation.


5/La véracité: c'est qu'il soit véridique dans ce que ça implique.


6/La sincérité: c'est le fait qu'il soit sincère dans sa revendication.


7/L'amour: pour elle, pour celui qui nous l'a rendu obligatoire c'est à dire Allah et pour ceux qui sont venus avec celle-ci comme les nobles messagers et le désaveu de ce qui la contredit tel ce que font les polythéistes en tous lieux et à chaque époque comme ceux qui lorsque ce qu'on leur dit: La ilâha illa Allah, s'enorgueillissent, et ceux qui la prononce seulement avec leur langue sans connaissance de son sens et sans pratiquer tout ce qu'elle implique. »

(Fin de citation du Sheykh)

Traduction et compilation: www.sounnah-publication.com

Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?