La préservation du Tawhîd par la prohibition des causes menant au Shirk...



Parole de Sheykh Sâlih Al Fawzân (Hafidhahoullah):


Le Messager d'Allah (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a préserver les limites du Tawhîd d'une préservation conséquente et cela s'est manifesté par sa prohibition de toutes causes, tous moyens conduisant à l'associationnisme et même si ces moyens sont à l'origine légiférés comme la prière. 


Si celle-ci est exécutée à proximité des tombes, elle deviendra un moyen menant à l'associationnisme même si l'individu qui prie possède une bonne intention. L'intention ne peut justifier et ne peut purifier une oeuvre si cette dernière conduit à un acte répréhensible.


Egalement, Ad-Do'ah [L'invocation] est un acte légiféré. Néanmoins, si celle-ci est effectuée près d'une tombe, elle deviendra prohibée car [à ce moment là], elle deviendra une cause conduisant à l'associationnisme du fait [de la présence] de la tombe. Ceci est [un exemple d'effort] pour barrer toutes les voies menant à l'associationnisme.


Le Messager (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a interdit de prier près des tombes, d'invoquer [Allah] près des tombes, de bâtir sur les tombes, de rester à coté des tombes par vénération pour elles [Al 'Oukoûf], et de faire des tombes des lieux de pèlerinage etc...


Toutes ces choses mentionnées sont des moyens menant à l'associationnisme; elles ne sont pas considérées comme de l'associationnisme en elles-même; au contraire, ce sont des actes qui sont légiférés à la base. 


Néanmoins, étant donné que ces actes conduisent à l'associationnisme, Le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) les a, par conséquent, interdit.


Traduction: www.sounnah-publication.com
Source: I'ânatu Al Moustafîd Bi Sharh Kitâb At-Tawhîd de Sheykh Al Fawzân, 1er Tome, page 310

Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?