Les Shi'as ne sont pas nos frères...

Question:


Qu'Allah soit Bienfaisant envers vous!


Cette personne dit: "Certains prêcheurs et étudiants en science, lorsqu'ils parlent des Shi'as et des Râfidhah, disent qu'ils sont nos frères!"


Est-il autorisé de dire de tel propos et qu'est ce qui est obligatoire à ce sujet?


Réponse de Sheykh Sâlih Al-Fawzân (Hafidhahoullah):

Nous nous désavouons d'eux devant Allah, nous nous désavouons, devant Allah, de cette parole!

Ils ne sont pas nos frères. Par Allah, ils ne sont pas nos frères. Ils sont plutôt les frères du diable car ils insultent la Mère des croyants, 'Aicha (Qu'Allah l'agréé); l'épouse du Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui); celle qu'Allah a choisit pour Son Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui); la Véridique, la fille du Véridique!

Ils rendent mécréants Abou Bakr et 'Omar et ils les maudissent et ils rendent mécréants les compagnons de manière générale hormis les gens de la famille du Prophète, 'Alî Ibn Abi Tâlib (Qu'Allah l'agréé) alors qu'ils sont en fait les ennemis d'Alî Ibn Abi Tâlib. 'Alî est innocent d'eux. 'Alî est notre imâm et il n'est pas leur imâm, c'est l'imâm des gens de la Sounnah et il n'est pas l'imâm des ignobles Râfidhah.

Ils ne sont pas nos frères!

Et quant à celui qui dit qu'ils sont ses frères, il lui incombe de se repentir à Allah et de Lui demander pardon.

Allah -Jall wa 'Alâ- nous a rendu obligatoire le fait de nous désavouer des gens de l'égarement et de prendre pour alliés les gens de la foi. Na'am...

Ecouter l'audio

Traduction: sounnah-publication


Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?