La manière de patienter face à la maladie! Sheykh Ibn Bâz

Question:

Le malade a-t-il une récompense s'il fait preuve de patience et quelle est la manière de patienter face à la maladie?

Réponse de Sheykh 'Abd Al-'Azîz Ibn Bâz (Rahimahoullah):

Il aura une énorme récompense s'il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah]. Le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a dit: "Comme est étonnante l'affaire du musulman! Son affaire toute entière est un bien pour lui; si un malheur le frappe, il fait preuve de patience et c'est un bien pour lui et quand  un bonheur le touche, il fait preuve de gratitude et c'est un bien pour lui" [Rapporté par l'imâm Mouslim, Hadîth n° 5318]

La patience est le fait que l'homme durant la maladie n'accomplisse pas ce qui est en contradiction avec La Législation, qu'il ne déchire pas ses vêtements, qu'il ne se lamente pas, qu'il ne commette pas ce qu'Allah a interdit. Au contraire, il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah], il prononce de bonnes paroles. Ceci fait partie de la patience.

Cependant, le fait qu'il se plaigne auprès des gens: "moi ceci... moi cela...", ceci est en contradiction avec la patience.

Par contre, il n' y a pas de problème d'informer sur sa maladie. Le fait qu'il informe qu'il est touché par telle chose ou par telle chose sans se plaindre aux gens ou le fait d'informer le médecin jusqu'à ce qu'il le soigne, il n'y a [dans cela] aucun mal.

Mais de commettre ce qu'Allah a interdit comme le fait de vociférer, de se lamenter, de déchirer ses vêtements, de se frapper le visage, de s'arracher les cheveux et tout ce qui y ressemble, ceci est interdit!


Ecouter l'audio

Traduction: sounnah-publication

Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?