Articles

Affichage des articles du avril, 2015

La prière funéraire sur le musulman pécheur

par l’Imam Al-Barbahari avec l’explication de Cheikh Al-Fawzan L'imam Abou Mouhammad Al-Hassan Ibn ‘Ali  Ibn Khalaf Al-Barbahari (mort en 329H,   رحمه الله تعالى ) a déclaré dans Charh As-Sounnah (point 40): والصلاة على من مات من أهل القبلة سنة والمرجوم والزاني والزانية والذي يقتل نفسه وغيره من أهل القبلة والسكران وغيرهم الصلاة عليهم سنة « Et la prière funéraire sur les défunts musulmans (Ahloul-Qibla) est une Sounnah: Cela inclut celui qui est lapidé pour adultère, le fornicateur et la fornicatrice, celui qui se suicide, et d'autres qu'eux parmi les gens de la Qiblah comme l'ivrogne et autres - accomplir la prière funéraire sur eux est une Sounnah. » Explication de Cheikh Al-Fawzan : (It-Haaf Al-Qari «  إتحاف القاري بالتعليقات على شرح السنة  » de Cheikh Al-Fawzan volume 1 page 271) Ceci est comme dans le point précédent [point 39]: à savoir que celui qui manifeste la foi et l'Islam, alors nous accomplissons la prière funéraire (Janazah)

La réalité des Houthis

Cheikh Mouhammad ‘Akour Question : Notre Cheikh, concernant les Houthis, quelle est leur réalité ? Font-ils partie des Zaydiyah ou des Rafidhas ? Réponse : Les Houthis, ces duodécimains (Athna ‘Ashriya) sont des Zaydiyah extrémistes. Les Zaydiyah sont le plus petit des groupes (de Chi’ah) et le plus proche parmi eux de la Sounnah. Mais les Houthis sont les extrémistes parmi les Zaydiyah. Aussi, l’origine des Houthis remonte aux Rafidhas dont le Madhab et la voie est Ar-Rafd (le rejet). Le rejet des compagnons et de ne pas leur avoir fait confiance. Au contraire, ils les ont maudit, les ont déclarés mécréants, les ont accusés de tromperie et d’autres choses méprisables qui les amènent à être considérés mécréants. Ceci parce que celui qui rejette un texte du Livre d’Allah ‘Azza wa Jall a mécru. Allah Soubhanahou wa Ta’ala dit : لَّقَدۡ رَضِىَ ٱللَّهُ عَنِ ٱلۡمُؤۡمِنِينَ إِذۡ يُبَايِعُونَكَ تَحۡتَ ٱلشَّجَرَةِ Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t’ont

Cheikh Mouhammad Ibn Hadi selon le témoignage des grands savants

Par Cheikh Mouhammad Al-Anjari L’audio dont le lien se trouve à la fin de cet article dure 26 minutes. Ce qui suit sont certains points mentionnés par Cheikh Mouhammad Al-Anjari (Qu’Allah le préserve): Défendre les savants fait partie de l’Islam. Hassan Ibn Thabit, عنه الله رضي   avait pour habitude de défendre la vérité si bien que le Prophète   صلى الله عليه وسلم   lui a dit : « Certes Allah te soutient tant que tu soutiens Allah et Son Messager ». Les porteurs du Coran et de la Sounnah sont les savants. Ainsi il est obligatoire aux gens de la Sounnah de défendre les savants de la Sounnah. Cheikh Mouhammad Ibn Hadi est ferme sur cette Da’wah depuis son enfance. Etant jeune sa situation était connue des grands savants. Ont fait son éloge des savants tels que : Cheikh Ibn Baz, Cheikh Mouhammad Aman Al Jami, Cheikh Salih Fawzan, Cheikh Salih Souhaymi, Cheikh Ahmad An-Najmi et Cheikh Soulayman Ar-Rouhayli. Quand les gens demandaient au sujet des savants de

Plus miséricordieux envers eux que leurs parents

Cheikh Mouhammad Ibn Hadi Et de cela il est connu, que ces adorateurs (musulmans de la masse), et ceux qui ont peu de compréhension de la religion ; ce sont ceux qui ne distinguent pas entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas (en ce qui concerne la différence entre le conseil et le désaveu). Yusuf Ibn Asbat (Qu’Allah lui fasse miséricorde) alors qu’il s’exprimait contre certaines personnes des passions et de l’innovation, un homme lui a dit : « Ô Cheikh, n’as-tu pas peur qu’ils plaident contre toi ? » (Parlant ainsi du Jour du Jugement). Il répondit : « Tais-toi, je suis plus miséricordieux envers eux que leurs parents ». Il disait par cela qu’il allégeait leur fardeau, ainsi ils ne viendraient pas au Jour du Jugement  en portant leurs péchés et les péchés de ceux qui les avaient suivis. Allah Jalla wa ‘ala dit : لِيَحۡمِلُوٓاْ أَوۡزَارَهُمۡ كَامِلَةً۬ يَوۡمَ ٱلۡقِيَـٰمَةِ‌ۙ وَمِنۡ أَوۡزَارِ ٱلَّذِينَ يُضِلُّونَهُم بِغَيۡرِ عِلۡمٍ‌ۗ أَلَا سَآءَ مَا يَزِرُونَ