Sheykh Rabi' commente une histoire surprenante.

L’étudiant :

Abou Abdillah Al-Qazwiniy nous informe également en disant : Yahya Ibn Abdak Al-Qazwiniy a dit : J’ai entendu Yahya Ibn Yousouf Az-Zimiy dire : 
Une fois alors que je faisais une sieste dans une auberge, une créature  épouvantable se présenta à moi. Je lui dis donc : « Qui es-tu ? » Il répondit : « Tu n’as pas peur Ô Aba Zakariya ? » Je lui répondis : « Oui, (c’est-à-dire je n’ai pas peur) qui es-tu ? » Et je me levai prêt à en découdre. Il dit alors : « Je suis Abou Mourra (c’est-à-dire Shaytan) » Je lui répondis : «لَا حَيَّاكَ اللَّهُ ». Il dit alors : « Si j’avais su que tu te trouvais dans cette maison, je n’y serais pas entré ; et je me serais installé ailleurs. C’est ici mon lieu de séjour quand que je viens à Khourāsān ». Je luis dis : « D’où viens-tu ? » Il répondit : « d’Irak ». Je lui dis donc : « Que faisais-tu en Irak ? » Il répondit : « J’y ai laissé un successeur (Khalifa) ». Je lui dis : « Qui est-ce ? » Il répondit : « C’est Bishr Al-Marisiy ». Je lui dis : « Et à quoi il appelle ? » Il répondit : « Au fait que le Coran est créé, et je viens à Khourāsān pour y laisser également un successeur ». Je dis : « Et que dis-tu à propos du Coran ? » Il répondit : « Malgré le fait que je sois un diable maudit, je dis que le Coran est La Parole d’Allah et qu’il n’est pas créé ».

Abou Mouhammad Abdoullah Ibn-‘Abbas Al-Tayalisi nous raconte que Boundar Mouhammad Ibn Bashar nous rapporte que Abou Bakr Abdoullah Ibn Mouhammad Ibn Abdoul-Hamid Al-Wasiti nous rapporte que Abou Moussa Mouhammad Ibnoul-Mouthana a dit :
« Nous lisions  à un Sheykh aveugle, lorsque la parole selon laquelle le Coran est créé apparue à Bagdad. Le Sheykh dit : « Si le Coran n’est pas créé, alors qu’Allah efface le Coran de mon cœur ». Il (Abou Moussa) dit : « Lorsque nous entendîmes cette parole de lui, nous l’avons abandonné et nous nous sommes détournés de lui. Après quelques temps, nous l’avons rencontré et lui avons dit : Ô untel, qu’à fait le Coran ? » Il répondit : « Rien de lui n’a subsisté dans ma poitrine ». Nous lui avons dit : « Même pas قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ ? » Il répondit : « Même pas قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ , sauf si je l’entend récité par quelqu’un d’autre ».

Sheykh Rabi’ Ibn Hadi:

Les deux histoires authentiques sont surprenantes pour les gens mais ceci n'est pas étrange ni nouveau.

Cette histoire a été rapportée par Yahya Ibn Yousouf Az-Zimiy avec une chaine de transmission authentique. Shaytan lui est venu alors qu’il se trouvait dans une auberge, c’est-à-dire un lieu ressemblant à un hôtel où les étrangers et les nouveaux arrivants séjournent. Shaytan lui dit : « N’as-tu pas peur de moi ? » Alors Abou Zakariya lui a répondu : « Non, je n’ai pas peur de toi, et qui es-tu ? » Alors Shaytan lui dit : « Je suis Abou Mourra » ; c’est-à-dire « je suis Shaytan »-le grand Shaytan-  لعنة الله عليه.

Alors Abou Zakariya dit : « Qui es-tu ? Et je me levai prêt à en découdre ». Il dit alors : « Je suis Abou Mourra… » puis il lui dit : « لَا حَيَّاكَ اللَّهُ ». Cela signifie qu’il était ferme et avec une grande maitrise de soi. Si cela avait été un lâche, la peur l’aurait submergée et il serait mort. Si le Shaytan apparait à quelqu’un il en aurait peur. Les gens ne peuvent faire face aux Djinns. Beaucoup de gens meurent de peur lorsque leur apparaissent les Djinns. Cependant, certaines personnes, les Djinns ne peuvent leur faire face et ils les vainquent. Parmi eux, ‘Oumar Ibn Al-Khattab رضي الله عنه, qui n’empruntait pas un chemin sans que Shaytan en emprunte un autre. Encore, Abou Houraïra  رضي الله عنه qui captura Shaytan à trois reprises alors qu’il volait de la nourriture que le Messager صلى الله عليه وسلم lui avait demandé de garder ; il n’avait pas peur !  Le croyant fort n’a pas peur des Djinns ni des hommes. Il ne craint qu’Allah تبارك وتعالى, particulièrement la peur qui relève du Shirk  نعوذ بالله. Certains ont une peur qui relève du Shirk, une peur des morts et des Shayatine. Et nous cherchons refuge auprès d’Allah contre le fléau. Ainsi, celui-ci (Abou Zakariya) n’a pas eu peur, il s’est maitrisé avec force et a fait face au Shaytan de cette manière.

Puis Shaytan lui dit : « Si j’avais su que tu te trouvais dans cette maison, je n’y serais pas entré ». Cela prouve que Shaytan et les Djinns ne connaissent pas l’invisible ; tel qu’Allah l’a déclaré dans l’histoire de Soulayman :

فَلَمَّا قَضَيۡنَا عَلَيۡهِ ٱلۡمَوۡتَ مَا دَلَّهُمۡ عَلَىٰ مَوۡتِهِۦۤ إِلَّا دَآبَّةُ ٱلۡأَرۡضِ تَأۡڪُلُ مِنسَأَتَهُۖ ۥ فَلَمَّا خَرَّ تَبَيَّنَتِ ٱلۡجِنُّ أَن لَّوۡ كَانُواْ يَعۡلَمُونَ ٱلۡغَيۡبَ مَا لَبِثُواْ فِى ٱلۡعَذَابِ ٱلۡمُهِينِ
Puis, quand Nous décidâmes sa mort, il n’y eut pour les avertir de sa mort que la «bête de terre», qui rongea sa canne. Puis lorsqu’il s’écroula, il apparut de toute évidence aux djinns que s’ils savaient vraiment l’inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant [de la servitude]. (Saba 34:14)
Allah dit :

 يُلۡقُونَ ٱلسَّمۡعَ وَأَڪۡثَرُهُمۡ كَـٰذِبُونَ ; تَنَزَّلُ عَلَىٰ كُلِّ أَفَّاكٍ أَثِيمٍ۬ ;هَلۡ أُنَبِّئُكُمۡ عَلَىٰ مَن تَنَزَّلُ ٱلشَّيَـٰطِينُ
Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent? (221) Ils descendent sur tout calomniateur, pécheur. (222) Ils tendent l’oreille... Cependant, la plupart d’entre eux sont menteurs. (223) (Chou’ara 26:221-223)

Parce qu’il écoute, vole les nouvelles des nuages ou du ciel, puis il prend -dérobe- la parole, descend et la rapporte à l’oreille du voyant ou du sorcier. Il y ajoute cent mensonges. Celui qui ajoute, il est dit que c’est le démon et il est dit que c’est le voyant. De toute façon, que ce soit le voyant ou le démon, le sorcier ou le voyant reçoivent tous calomnies et mensonges des Shayatine. Ce sont des menteurs, car celui qui rapporte un propos qu’il sait mensonger est lui-même un menteur.  

De toute façon : il a dit : « Si j’avais su que tu te trouvais dans cette maison, je n’y serais pas entré ; et je me serais installé ailleurs ». Il ne se trouve pas dans cette maison, « C’est ici mon lieu de séjour » ; c’est-à-dire : ce lieu de séjour dans lequel tu te trouves, j’y séjourne- j’ai l’habitude d’y séjourner- « quand je viens à Khourāsān ». Je luis dis : « D’où viens-tu ? » Il répondit : « d’Irak … »                       
J’ai dit : la Fitna y est ardente.

Je lui dis donc : « Que faisais-tu en Irak ? » Il répondit : « J’y ai laissé un successeur (Khalifa)» Parmi les Khoulafa il y a les Khoulafa des Shayatine. Je lui dis : « Qui est-ce ? » Il répondit : « C’est Bishr Al-Marisiy ». Les prêcheurs à l’innovation et à l’égarement sont les Khoulafa du Shaytan, et les savants sont les héritiers des Prophètes et leurs successeurs إن شاء الله. Et les prêcheurs à l’innovation, au faux, à la mécréance et à l’égarement sont les successeurs d’Iblis et ses soldats. Ainsi, méfiez-vous du fait qu’il se trouve parmi vous l’un des soldats de Shaytan ou l’un de ses Khoulafa. Je demande à Allah de nous préserver ainsi que notre religion, et qu’Il nous tienne à l’écart des troubles et des innovations et qu’Il nous purifie des Khoulafa des Shayatine.

Je lui dis : « Et à quoi il appelle ? » Il répondit : « Au fait que le Coran est créé… » Et cela seul est une immense réussite pour Shaytan, dans ce que cela engendre comme conflits, Khilafa, et dans ceci et cela. Il y a des innovations plus grandes que cela والعياذ بالله, auxquelles appellent beaucoup de gens. Et tu trouveras qu’elle en est une parmi la centaine de ses innovations -malheureusement- ceux-ci mettent plus de force et causent plus de conflits dans leur Khilafa que Bishr Al-Marisiy.

Et j’ai dit à des défenseurs de certains innovateurs contemporains : quel est ton ressentiment envers Bishr Al-Marisiy et qu’est ce qui a fait qu’aussi bien les gens de la Sounnah que ceux de l’innovation l’aient laissé tomber ? Il a répondu : « parce qu’il a dit que le Coran était créé ». Je lui dis : « Un tel l’a rejoint dans cette affaire et il en a une centaine d’autres, c’est-à-dire des grandes innovations, plus grandes que celle-ci, comment ne trembles-tu pas ? Regardez, Ô les frères, l’aveuglement ! Je cherche Refuge auprès d’Allah contre l’aveuglement et l’égarement. Je cherche Refuge auprès d’Allah contre le fléau, spécialement lorsque ces gens s'affilient avec leurs fléaux au Minhaj Salafi. La catastrophe sera beaucoup plus importante et le désastre plus grand si ceux qui soutiennent les grandes innovations se revendiquent et s'affilient au Minhaj Salafi. Par Allah, c’est une catastrophe pour la Oummah. Ils se sont fait du tort à eux même et à ceux qui les suivent parmi les idiots et les ignorants, نسأل الله العافية.

Shaytan dit : « …et je viens à Khourāsān… J’y ai laissé un successeur (Khalifa)», parce que c’est L’Est, comme il est rapporté que de là-bas émergera la corne de Shaytan; donc de l’Irak et ses alentours. De là-bas ont émergé les innovations des Rafidha, des Khawarij, des Mou’tazila, des Jahmiya et autres qu’eux ainsi que l’innovation selon laquelle le Coran est créé, pour toutes, leur corne a émergé de cet « Est » duquel nous demandons à Allah تبارك وتعالى qu’Il repousse son mal de la Oummah et de l’Islam.

Il lui demanda : Je dis : « Et que dis-tu à propos du Coran ? » Si tu fais preuve d’autant d’ardeur à ce sujet et que tu disposes d’un vice-gérant pour cette innovation, quelle est ton opinion à ce sujet ? Qu’en dis-tu ? Il répondit : « Malgré le fait que je sois un diable maudit, je dis que le Coran est La Parole d’Allah et qu’il n’est pas créé ». Shaytan se moque des gens et cause leur perte :   
  
إِنَّمَا يَدۡعُواْ حِزۡبَهُ ۥ لِيَكُونُواْ مِنۡ أَصۡحَـٰبِ ٱلسَّعِيرِ
Il ne fait qu’appeler ses partisans pour qu’ils soient des gens de la Fournaise. (Fatir 35:6)

Bien, certains prêcheurs te disent qu’ils ne croient pas en cela. Par exemple, que dit-il au sujet de Wahdatoul‐Woujoud (l’unicité de l’existence, le fait de croire qu’Allah est Tout et que Tout est Allah) ? Bien, il te dit qu’il ne croit pas en Wahdatoul‐Woujoud, possible ; pourtant il y appelle ! C’est un Shaytan, c’est un Shaytan. Il est plus sournois que ceux qui tombent dans son innovation. Vous savez ?

Ils te disent : untel ne parle pas de Wahdatoul‐Woujoud -pourtant il en parle et l’écrit- bien, alors pourquoi l’écrit-il ? Fais l’éloge de ses gens ? Et à d’autres (innovations) qu’elle ? S’il y croit il fait donc partie d’eux, et s’il n’y croit pas il est donc pire qu’eux, cela fait partie des ruses de Shaytan. Il ne croit pas en la parole (que le Coran est créé) pourtant il y appelle et avec ardeur et pourtant il n’y croit pas ! Par exemple, quelqu’un appelle au socialisme, ou au judaïsme, ou au christianisme et en fait l’éloge mais n’y croit pas ! Il n’y croit pas ! Paul a appelé au christianisme et n’y croyait pas et il était plus mécréant qu’eux. Il ne croyait pas que ‘Issa était le fils d’Allah, ou le troisième de trois, ou Allah ; pourtant il a forgé ces croyances alors qu’il n’y croyait pas ! De fait, il est plus abject et plus mécréant que les chrétiens.

Il en est de même pour celui qui appelle à l’innovation. Il appelle à l’innovation qui relève de la mécréance, et à celle qui n’en relève pas, il est pire que celui qui n’y appelle pas ; que celui qui y croit mais n’y appelle pas. Avez-vous compris ? Que l’on ne vous dise pas : untel n’appelle pas à Wahdatoul‐Woujoud.

Racontez-lui cette histoire, mémorisez-la qu’elle soit une preuve contre lui. C’est une histoire authentique. Avez-vous compris ?


Traduit par Abdarrahman Abou Maryam



Ecouter l'audio


Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?