Articles

Affichage des articles du décembre, 2015

Prier le ‘Isha seul plus tard ou prier avec le groupe ?

Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Un homme dit qu’il retarde la prière de ‘Isha jusqu’après minuit, est-ce que cela est correct ? Et est-il essentiel qu’il la prie après l’adhan avec les fidèles ? Réponse : Oui, il lui est indispensable de prier avec les fidèles et qu’il ne la retarde pas, la priant seul au premier tiers de la nuit ou à minuit. Si les fidèles prient au début de son temps, alors il prie avec eux et ne la retarde pas au premier tiers de la nuit ; prétextant que cela est meilleur et abandonnant ainsi la prière en groupe. Traduction: sounnah-publication Source : http://www.alfawzan.af.org.sa/node/16081   Ecouter l'audio

Est-ce considéré comme Qiyam al-Layl ?

Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Qu’Allah soit Bienfaisant envers vous, un questionneur demande : Avant le Witr il prie deux unités de prière pendant lesquelles il lit ce qu’il peut du Qur’an, est-ce que cela est considéré comme Qiyam al-Layl ? Réponse : Oui, c’est considéré comme Qiyam al-Layl. S’il prie avant le Witr ne seraient-ce que deux unités de prière qu’il fait suivre par le Witr alors c’est considéré comme Qiyam al-Layl. Ceci si l’aube n’a pas paru, si cela intervient avant que l’aube paraisse. Traduction: sounnah-publication Source : http://www.alfawzan.af.org.sa/node/16085 Ecouter l'audio

La 'Aquida des Khawârijs est-elle une 'Aquidah salafi et les Khawârijs sont-ils salafis?

Question: Quelle est votre réponse à celui qui dit que la 'Aquida des Khawârijs était une 'Aquidah salafi et qu'ils -c'est à dire les Khawârijs- sont salafis? Réponse de Sheykh 'Abdul-'Azîz Ibn Bâz (Rahimahoullah): C'est une parole fausse et le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a montré la fausseté de celle-ci lorsqu'il a dit: concernant les khawârijs: تمرق مارقة على حين فرقة من أمتي يحقر أحدكم صلاته مع صلاتهم، وقراءته مع قراءتهم، يمرقون من الإسلام مروق السهم من الرمية، أينما لقيتموهم فاقتلوهم فإن في قتلهم أجراً لمن قتلهم {Des renégats apparaîtront lors d'une division de ma communauté ; l'un d'entre vous méprisera sa prière par rapport à leur prière et sa récitation par rapport à leur récitation. Ils sortent de l'islâm telle la flèche sort de la cible. Où que vous les rencontriez, tuez-les car il y a dans leur assassinat une récompense pour celui qui les tue} [1] Et dans une autre version provenant du Prophè

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

Question: Il a été prouvé du Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) la parole: (سبوحٌ قدوس ربِّ الملائكة والروح) [Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh] durant le Roukou' et le Soujoud (la prosternation)!  La personne peut-elle se contenter de cela durant ces deux moments ou est-il indispensable qu'elle prononce avec, la formule de rappel connue: (سبحان ربي الأعلى) Soubhaâna Rabi Al-'Alâ et (سبحان ربي العظيم) Soubhâna Rabi Al-'Azim? Réponse de Sheykh Sâlih Al-Fawzân (Hafidhahoullah): Il est indispensable de (prononcer) cela! Il est indispensable qu'elle dise: Soubhâna Rabi Al-'Azim (سبحان ربي العظيم) pendant le Roukou' et qu'elle dise Soubhâna Rabi Al-'Alâ (سبحان ربي الأعلى) pendant le Soujoud. Ce qui est suffisant est de le dire une fois et le plus proche de la perfection est de le dire trois fois et le plus haut degré de perfection est de le prononcer dix fois et si elle y rajoute: Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâik

Est-il autorisé de réciter à partir du Moushaf durant la prière obligatoire?

Question: Est-il autorisé de réciter à partir du Moushaf durant la prière obligatoire? Réponse de Sheykh Sâlih Al-Fawzân (Hafidhahoullah): Non! Certains imams ont réprouvé la récitation à partir du Moushaf même lors des prières surérogatoires car celui qui regarde l'écriture alors qu'il est en prière est détourné de sa prière. Et regarder l'écriture alors que l'homme prit est considéré comme étant un détournement qui le distrait; c'est pour cela qu'il a été interdit d'écrire sur les murs de la mosquée et devant les prieurs. Tout ceci afin d’empêcher les prieurs d'être distrait par cela. Ceci est seulement autorisé pour la prière de Taraawih ou la prière de Tahajjoud si le prieur ne connait pas le Qur'ân, alors il n'y a pas de mal! Quant à la prière obligatoire, il récite ce qu'il peut du Qur'ân parmi les sourates courtes, les versets... Traduction: sounnah-publication Source: www.alfawzan.af.org.sa/node/16064

La révélation du Qurân: initiale et causale

بسم الله الرحمن الرحيم La révélation du Qur'ân se divise en deux parties: La première partie: initiale qui signifie qu'aucune cause impliquant une révélation n'ait précédé cette dernière et c'est la cas de la plupart des versets du Qur'ân et parmi eux, la Parole d'Allah Ta'âlâ: {وَمِنْهُم مَّنْ عَاهَدَ اللَّـهَ لَئِنْ آتَانَا مِن فَضْلِهِ لَنَصَّدَّقَنَّ وَلَنَكُونَنَّ مِنَ الصَّالِحِينَ} {Et parmi eux il en est qui avaient pris l'engagement envers Allah: «S'Il nous donne de Sa grâce, nous payerons, certes, la Zakât, et serons du nombre des gens de bien».} [Sourate At-Tawbah, verset 75] Ce verset est descendu initialement afin de décrire l'état de certains hypocrites. Quant à ce qui est connu comme quoi ce verset serait descendu pour Tha'labat Ibn Hâtib comme il est conté dans une longue histoire et rapporté par de nombreux exégètes et propagé par de nombreux exhortateurs, ceci est faible et non authentique. La deuxi

Communiqué des prédicateurs salafis français & francophones au sujet des attentats du 13/11/2015

Image

Les bienfaits ne peuvent perdurer et rester constants qu'en les reconnaissant!

Image
بسم الله الرحمن الرحيم L'éminent Sheykh Sâlih Ibn Fawzân Al-Fawzân, membre du comité des grands savants et membre du conseil permanent de Al-Iftah, a confirmé que la reconnaissance des bienfaits et leur maintien ne peuvent être concrétisés uniquement par la langue et que les bienfaits ne peuvent perdurer et rester constants qu'en les reconnaissant! (وَإِذْ تَأَذَّنَ رَبُّكُمْ لَئِنْ شَكَرْتُمْ لأَزِيدَنَّكُمْ وَلَئِنْ كَفَرْتُمْ إِنَّ عَذَابِي لَشَدِيدٌ) {Et lorsque votre Seigneur proclama: «Si vous êtes reconnaissants, très certainement J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible». } [Sourate Ibrahîm, verset 7] Et (le Sheykh a confirmé) que les communautés passées n'ont subies de châtiments qu'à cause de leur ingratitude vis à vis des bienfaits d'Allah 'Azza wa Jal! (وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلاً قَرْيَةً كَانَتْ آمِنَةً مُطْمَئِنَّةً يَأْتِيهَا رِزْقُهَا رَغَداً مِنْ كُلِّ مَكَانٍ فَكَف