Le jugement de celui qui fait preuve de paresse dans l'accomplissement de certaines obligations

Question:

Quel est le jugement de la personne qui unifie Allah Ta'âlâ mais qui fait preuve de paresse dans l'accomplissement de certaines obligations?

Réponse de Sheykh 'Abdul-'Azîz Ibn Bâz (Rahimahoullah):

Il est considéré comme quelqu'un ayant une foi faible. Et également, celui qui accomplit certaines désobéissances, sa foi diminue pour les Gens de la Sounnah et du Groupe (Ahl As-Sounnah wa Al-Jamâ'ah) car ils disent que la foi est une parole, un acte, et une croyance, qu'elle diminue avec les désobéissances et parmi les exemples de celles-ci: délaisser le jeûne de Ramadhân sans excuse ou certains jours de celui-ci. Ceci est une grande désobéissance qui diminue la foi et l'affaiblit et certains gens de science rendent mécréant à cause de cela [celui qui délaisse le jeûne de Ramadhân sans excuse]

Cependant, ce qui est authentique est qu'il ne devient pas mécréant à cause de cela tant qu'il ne nie pas son caractère obligatoire mais certains jours, il a interrompu son jeûne par négligence et paresse.

Et également, s'il retarde l’acquittement de la zakât de son temps par négligence ou qu'il délaisse son acquittement, ceci est une désobéissance et une faiblesse de la foi et certains gens de science le rendent mécréant à cause de son délaissement.

Et également s'il a rompu les liens de parenté ou a manqué à ses devoirs envers ses parents, ceci est une diminution de la foi et une faiblesse de celle-ci et cela est valable pour le reste des désobéissances.

Quant au délaissement de la prière, ceci annule la foi et implique l'apostasie et cela même s'il ne nie pas son caractère obligatoire d'après la parole la plus authentique parmi les deux paroles des savants d'après la parole du Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ):

رأس الأمر الإسلام وعموده الصلاة وذروة سنامه الجهاد في سبيل الله

{Le plus important est l'islâm, son pilier est la prière et son degré le plus élevé est le combat dans le sentier d'Allah}

Et d'après Sa parole (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ):

     العهد الذي بيننا وبينهم الصلاة فمن تركها فقد كفر

{Le pacte entre nous et eux est la prière, celui qui la délaisse est tombé dans la mécréance

dans d'autres hadiths qui montre cela...

Traduction: Abdelmalik Abou Ama
Source: https://www.binbaz.org.sa/fatawa/10

Posts les plus consultés de ce blog

Soubbouhoun Qouddous Rabbou Al-Malâikati wa Ar-Rouh durant le Roukou' et le Soujoud

J'espère mourir avant lui et avant Sheykh Sâlih Al-Luhaydân...

Regrouper ses prières ou prier assis durant le travail à cause de la laïcité en France?