Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Le mort se réjouit de leur visite

Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Ô noble Sheykh, qu’Allah vous accorde le succès. Y a-t-il une quelconque preuve que le mort est heureux lorsque sa famille le visite ? Réponse : Oui, cela le réjouit et il en est conscient ; et il est heureux des invocations faites pour lui. 

Ne m'appelle pas par mon prénom

Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Certains s’appellent Mouhammad ou ‘Abdoul ’Aziz mais malgré cela ils disent « appelez-moi par le nom d’un sportif mécréant ». Est-ce permis ? Est-ce une imitation des mécréants ? Réponse : C’est de l'inconscience. Il dit « Ne m’appelez pas par mon prénom, appelez-moi par le nom d’un mécréant, le nom d’un sportif ». C’est de l'inconscience. Et nous cherchons refuge auprès d’Allah. C’est dangereux, c’est dangereux. Il doit se repentir auprès d’Allah de ces paroles. 

Les réveiller me retarde

Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Qu’Allah soit Bienfaisant envers vous, je suis avec un groupe de frères ; par La Grâce d’Allah j’assume la tâche de les réveiller pour la prière. Cela me fait arriver en retard et ainsi rater le premier rang ou le premier Takbir. Quel est votre conseil ? Réponse : C’est bien. Tu fais une bonne action. Tu es excusé pour ton retard et tu es récompensé. Continue de le faire même si tu n’es pas au premier rang.

Critiquer les gouverneurs sur Internet

 Sheykh Salih Al-Fawzan Question : Est-ce que ce Hadith :  أفضل الجهاد كلمة حق عند سلطان جائر « Le meilleur Jihad est une parole de vérité auprès d’un dirigeant injuste ».   (An-Nasa’i 4209) Est-ce que ce Hadith justifie la critique des dirigeants sur Internet ? Réponse  : Non. Le Hadith dit [ عِنْدَ ] en présence d’un dirigeant injuste. Cela signifie une conversation avec lui. Il ne dit pas de le critiquer sur le Minbar ou sur les routes, il dit « en sa présence ». Allah dit à Moussa et Haroun :  فَأْتِيَاهُ « Allez donc chez lui » (Ta-Ha, 47) C’est-à-dire : allez chez Pharaon. فَقُولَا لَهُ قَوْلًا لَيِّنًا « Puis, parlez-lui gentiment. » (Ta-Ha, 44)